Conçu pour durer

L'entreprise de menuiserie George J. Rothan fait appel au logiciel Cabinet Vision pour allier qualité de conception classique à technologie qui permet d'économiser du temps.

Comme le dit le dicton, le but n'est pas d'être éternel, mais de créer des œuvres qui le soient.
 
Bien qu'on puisse dire sans se tromper que rien ne survit au temps, quelques créations nous côtoient depuis assez longtemps pour laisser une marque indélébile.
 
C'est notamment le cas des produits fabriqués par la menuiserie George J. Rothan de Peoria, en Illinois, une entreprise de menuiserie architecturale de 143 ans dont les créations traversent le temps.
 
Fondée en 1873 par George J. Rothan, fils d'immigrants allemands, l'entreprise a réalisé des projets autant dans la région de Peoria que dans le Midwest américain. L'entreprise compte aussi des réalisations dans l'Est, à Boston, dans l'Ouest, en Californie, et on en retrouve même à Hawaii.
 
« Nous éprouvons une grande fierté à travailler dans la région et à voir certaines de nos réalisations », commente Chris Rothan, vice-président, un membre de la cinquième génération de la famille à s’impliquer dans l'entreprise.
 
Rothan agit à titre de vice-président de l'entreprise depuis 12 ans et travaille étroitement avec son frère, J.J. Rothan, le président. Les frères gèrent ensemble une charge de travail à 90 pour cent commerciale et à 10 pour cent résidentielle.
 
« Nous attirons beaucoup d'entreprises grâce au bouche-à-oreille », nous confie Rothan. « Je crois que notre expérience, alliée à notre capacité de travailler avec la technologie et de gérer des projets de façon efficace, nous démarquent de nos concurrents. »
« Une entreprise d'envergure moyenne ayant recours à Cabinet Vision et à l'usinage à commande numérique par ordinateur peut faire une économie de temps de 25 pour cent comparativement à une entreprise qui n’y fait pas appel. »
Chris Rothan, vice-président
La spécialité de Chris Rothan, c'est de garder vivant le savoir-faire transmis de génération en génération par la famille tout en demeurant concurrentiel grâce à la technologie. Se proclamant enfant de l'ère informatique, Rothan aime bien se servir de la technologie pour avantager l'entreprise tout en continuant d'offrir le savoir-faire traditionnel auquel s'attendent les clients.
 
« Nous nous sommes efforcés de faire entrer la technologie dans notre travail. Vu la quantité de renseignements à traiter, il faut être le plus efficace possible, » explique-t-il.
 
Alors que l’entreprise a déjà compté 30 employés, l'équipe a été réduite à 16 en raison de la récession qui sévissait aux alentours de 2008. Depuis, le plan de match est de « demeurer de même envergure et d'être plus efficient. »
 
Selon Rothan, qui a étudié la gestion d'entreprises informatiques à l'université de Peoria: « Plus vous avez d'employés, plus vous avez de gestion à faire. Nous savions que nous devions effectuer un virage plus marqué vers l’informatique. C'est pourquoi nous avons amélioré la façon dont nous utilisions le logiciel. Nous avons aussi mis en place de nouveaux systèmes. »
 
Un des systèmes mis en place par Rothan, c'était la solution de fabrication assistée par ordinateur Cabnetware de Vero Software.
 
En 2012, l'entreprise a fait l’acquisition de la solution de conception et de fabrication Cabinet Vision, également mise au point par Vero Software, lorsque Rothan s'est rendu compte que la solution plus robuste pourrait répondre davantage aux besoins de l'entreprise.
 
« Pour moi qui suis axé vers l’informatique, ce que j'aime le plus à propos de Cabinet Vision, ce sont les capacités de conception. Cabinet Vision est conçu à partir de la théorie de la modélisation 3D qui vous permet de voir ce que vous créez. Pour ce qui est de Cabnetware, il est plus difficile de visualiser et d'avoir une vue d'ensemble, » ajoute-t-il.
 
Pour débuter la programmation dans Cabinet Vision, un programmeur commence par entrer les dimensions de la pièce où il envisage faire les travaux de construction. Une fois la pièce virtuelle créée, il peut dessiner et mettre en place les armoires.
 
Selon Rothan : « Au niveau de la présentation, Cabinet Vision est très utile.  Nous nous en servons pour faire tous nos croquis d'ouvrages commerciaux. Avant d'aller de l'avant avec Cabinet Vision, nous dessinions nos projets à l'aide d'un logiciel en deux dimensions de conception assistée par ordinateur et nous devions ensuite redessiner le tout dans Cabnetware. Non seulement ce processus coûtait davantage en temps et en énergie, mais c'était aussi décourageant de dessiner un projet sachant bien que nous aurions éventuellement à tout le redessiner. »
 
Rothan loue la qualité des dessins réalisés par Cabinet Vision, de même que la capacité de visualiser les projets en 3D pour vérifier si tous les éléments sont rendus de façon adéquate.
 
« C’est très avantageux de pouvoir gérer un projet du début à la fin dans Cabinet Vision », selon Rothan, qui se sert du logiciel pour la conception des projets, la gestion des matériaux et la création de listes dimensionnelles. « Le fait de pouvoir visualiser les pièces réunies dans le logiciel donne une excellente vue d'ensemble du projet. »
 
L'entreprise jumelle à Cabinet Vision à une défonceuse CNC à capacités d’imbrication afin de tirer le maximum de ses matériaux, d'économiser du temps et d'éliminer les erreurs. Comme Cabinet Vision procure économie de temps et plus de flexibilité, Rothan et son équipe peuvent créer des imbrications qui peuvent facilement être corrigées au besoin.
 
« C’est beaucoup plus rentable et des plus avantageux pour nous de laisser l'ordinateur dessiner les pièces sur une feuille et de mettre les matériaux ensemble, » selon Rothan. « Une entreprise d'envergure moyenne qui a recours à Cabinet Vision et à de l'usinage à commande numérique par ordinateur réalise 25 % d’économie de temps comparativement à une entreprise concurrente qui n'y fait pas appel. Je ne peux pas imaginer ce que serait ma vie si j'avais à dresser manuellement la liste dimensionnelle et à couper chaque pièce à la main. Ce serait un cauchemar. »
 
Rothan et son équipe profitent des standards contrôlés par utilisateur (SCU) de Cabinet Vision, une fonctionnalité qui permet aux programmeurs d'utiliser le langage de programmation de base comme « si/alors » pour constamment mettre en œuvre leurs meilleures pratiques.
 
Les standards contrôlés par utilisateur offrent personnalisation et flexibilité accrues aux usagers qui désirent économiser du temps en créant des standards qui n'ont pas à être reprogrammées d'un projet à l'autre. Par exemple, un utilisateur de Cabinet Vision pourrait choisir d'ajouter 2,54 cm (1 po) de plus à l'implantation des armoires dans des conditions particulières, ou d'utiliser un certain matériau seulement dans des conditions bien précises.  
 
« Ces normes sont indispensables à une entreprise comme la nôtre », selon Rothan, qui tient à jour 70 standards contrôlés par utilisateur. « Elles vous permettent de tirer profit de tout le potentiel du logiciel. »
 
Rothan ajoute que la qualité des forums d'assistance de Cabinet Vision constitue un avantage supplémentaire pour utiliser ce logiciel. Quand vient le temps d’implanter le logiciel et de demeurer à jour avec les mises à jour du produit, le soutien en ligne et les discussions de problèmes et d'idées avec d'autres membres de la communauté du travail du bois fait toute la différence.
 
« Je suis ravi de ce produit et de la communauté que l'on retrouve sur les forums. Elle constitue en soi l'un des plus grands atouts de Cabinet Vision. Un grand nombre d'utilisateurs et de bons employés de Cabinet Vision nous ont aidés à résoudre nos problèmes ou ont répondu à nos questions, ce qui nous a fait épargner beaucoup de temps et d'argent. C'est une ressource majeure et l'un des critères qui rendent ce produit aussi puissant. »

 

Previous  |  Next